Comment améliorer la performance des chevaux ?

Il faut tenir compte de la génétique, de l'intensité de l'activité et de la nutrition des chevaux

Pour améliorer les performances des chevaux tant en activité sportive qu'en élevage (par exemple, un poulain par an par jument), il faut bien sûr tenir compte de la génétique, du travail, mais aussi du type de "carburant" (l'aliment que l'on donne au cheval). Ces trois paramètres sont indissociables. 

Pour cela, vous trouverez sur le marché des aliments équilibrés, élaborés par des nutritionnistes équins (vétérinaires, ingénieurs agronomes).
Ces aliments, fabriqués à partir de matières premières dites "traditionnelles" sont élaborés en fonction des activités sportives et/ou des stades de vie des chevaux.
Ces aliments premium, extrêmement ciblés, permettent d'optimiser au mieux leurs performances.
La gamme ROYAL HORSE en est le meilleur exemple. 

Il ne faut surtout pas penser qu'en distribuant des complémentaires divers et variés, même de très bonne qualité, il y aura systématiquement amélioration des performances.
Très souvent, ces " cures " données de façon anarchique, sans connaissance réelle des quantités efficaces, déséquilibrent la ration, coûtent cher et n'apportent pas les effets recherchés.
Il convient de demander conseil à son technicien spécialisé, à son vétérinaire et bien lire les indications qui figurent sur les étiquettes et les fiches techniques des produits.