Lexique

Aliment

Un aliment est conçu par une équipe de spécialistes (ingénieurs et vétérinaires) au haut niveau de connaissances scientifiques et techniques. Cette équipe sélectionne un ensemble de matières premières (choisies selon leurs origines et leurs qualités nutritionnelles et organoleptiques).  Son rôle consiste enfin à concevoir une recette équilibrée à partir de ces matières premières, en fonction des besoins de chaque cheval.  Un aliment est composé : 

  • d’eau
  • de matière sèche
    • de matière organique (lipides, glucides, protides) 
    • de matière minérale (macro-éléments, minéraux et oligo-éléments)
    • de vitamines

Matières premières

 matieres-premieres-FR

Matière sèche (MS)

C’est l’ensemble des composants d’un aliment après déshydratation totale de celui-ci (par opposition à la matière brute qui inclut l'eau et correspond à l'aliment frais.
Source de fibres (cf. cellulose), elle est indispensable au bon fonctionnement du transit intestinal et à une bonne hygiène mentale. 
Un cheval en liberté passe 16 heures à se nourrir, il est donc important de couvrir ses besoins en matière sèche pour éviter la sensation de faim, l'occuper et lui permettre d’user normalement sa table dentaire :

  • 1 kg de foin = 40 minutes d’occupation
  • 1 kg de concentré = 10 minutes d’occupation

Cellulose

Constituant des végétaux, il s’agit d’une des principales sources de fibres.
Elle favorise la bonne régulation du transit intestinal. 

Il est essentiel de veiller à la qualité des fibres :

  • Bonne : fourrages bien récoltés, bien conservés (apport de cellulose vraie)
  • Moins bonne : paille (essentiellement constituée de lignine et de cellulose peu digestible).

Energie

C’est le carburant du cheval. Elle se mesure en Unité Fourragère Cheval (1 UFC = 1 kg d’orge - 3200 kilo calories d'énergie brute).
Les équivalents en UFC des matières premières sont définis dans des tables par l’INRA pour permettre le calcul des rations.

Protéines

Ce sont les molécules constitutives de l'organisme et composées d’acides aminés. 
Elles permettent de satisfaire les grandes fonctions de la vie du cheval : croissance, musculation, reproduction, effort...
10 acides aminés sont dits indispensables (essentiels - A.A.I - Lysine - Méthionine - Cystine -Thréonine…) car l’organisme du cheval ne peut pas les fabriquer lui-même.

Il est donc essentiel de lui fournir une alimentation équilibrée en acides aminés afin d’éviter toute carence et de ne pas nuire aux fonctions vitales.
Les quantités de protéines d’un aliment s’évaluent à l’aide de 2 unités :

  • La MADC (Matière Azotée Digestible Cheval), mise au point par l’INRA en 1984
  • La MAT (Matière Azotée Totale), moins précise que la MADC car elle ne tient pas compte de l’origine des protéines et de leur digestibilité.

Contrairement à d’autres espèces, les besoins en protéines d’un cheval sont assez faibles (500 à 700 g maximum par jour).

Vitamines

vitamines-FR

Minéraux

mineraux-FR

Oligo-éléments

oligo-elements- FR